ProjectZERO.fr - Le forum des fans du Survival Horror • Consulter le sujet - "Les écorchés vifs"

"Les écorchés vifs"

L'espace dédié à ceux qui aiment parler de tout et de rien !

Re: "Les écorchés vifs"

Message par scoresby le 08 Mars 2009, 13:33

Kirhel a écrit :Message supprimé :
Ce message a été supprimé à la demande de son rédacteur.

Le webmaster de ProjectZERO.fr


Si le temps devait s'arreter a notre petite enfance, ne serait-ce pas merveilleux? encore emplie d'un coeur pur non souillé par la réalité des adultes, ou l'innocence au sens propre du terme existe encore et toujours, d'un espoir de fou de vouloir garder cette pureté et cette innocence, de la simplicité de la vie, le monde de l'enfance et du rêve.

Kirhel a écrit :Message supprimé :
Ce message a été supprimé à la demande de son rédacteur.

Le webmaster de ProjectZERO.fr


Le temps immortel
Nous ne sommes que des mortels
Pourquoi attendre
Cet improbable matin
Nous nous retrouvons enfin

Kirhel a écrit :Message supprimé :
Ce message a été supprimé à la demande de son rédacteur.

Le webmaster de ProjectZERO.fr


Fort heureusement, je n'ai perdu personne de cet manière, mais voir déperrir des proches, ou perdre de vue une personne qui represente tant... il ne reste que le regret et l'amertune, ainsi qu'une haine, a la fois logique et irraisonné envers soi-même et la/le concernait. Parfois un dégout. Ce genre de truc qui vagabondent dans ton esprit, réssucitant des souvenirs, souvent les pires et agissant sur les rêves.

Vivre dans les souvenirs et vouloir oublier... et lorsque sa revient, un véritable raz-de-marrée.

Tous ce récit ma évoqué des bons et des mauvais souvenirs, ce sujet est vraiment lugubre. Cette fois c'est toi qui porte un coup a mon moral (je sens qu'on va s'échanger de nombreuses balles). J'ai l'impression de revivre differement la même chose à la difference qu'aucun de mes amis soit décédé. Argh... Je n'ai jamais eu de mentor à part moi-même. L'attachement et la pire chose qui puissent m'arriver, pour ne plus souffrir, je me suis interdit d'aimer et de m'attacher a quelqu'un de proche et je remercie ma conduite même si je suis amalgré tout attaché a 5 personnes que je n'ai pas su briser les liens, je ne veux pas avoir a porter un tel fardeau, cette histoire me fat réfléchir. Je ne peux que compatir, il m'aura fallu 2ans pour aller sur la tombe de pépé, et commençer a faire mon deuil, alors que toi, tu continue de le porter.
Je vais retourner a mes poèmes, étant la seule manière que j'ai de partager la douleur d'autrui.
Avatar de l’utilisateur
scoresby
Fabriquant de poupées
 
Message(s) : 305
Inscription : 22 Déc 2008, 20:44
Localisation : perdu dans mes lugubres pensées


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Kirhel le 08 Mars 2009, 14:13

Message supprimé :
Ce message a été supprimé à la demande de son rédacteur.

Le webmaster de ProjectZERO.fr
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Jee-yong le 08 Mars 2009, 22:33

Kirhel a écrit :Je ne sais pas si nous serons beaucoup sur ce topic, mais je pense que rien qu'a trois ou quatre -deja-, on peut beaucoup s'entraider ; rien que le fait de parler de ses propres blessures, sans forcement attendre des conseils en retour... meme ca, ca peut nous faire du bien !

C'est un peu dur de passer après vous.
Nous qui pleurions parfois sur nos sorts devenons ridicules en lisant vos expériences.
Avatar de l’utilisateur
Jee-yong
Homme aux longs bras
 
Message(s) : 569
Inscription : 17 Août 2008, 21:42
Localisation : Errant sans but ni utilité...


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Benjimaru le 08 Mars 2009, 23:05

On glisse un peu dans la 4eme dimension avec ce sujet là. :shock:
Perso je n'aurais pas grand chose a dire ici, des décès j'en ai eu autour de moi et ça sera pas finis ce sont les choses de la vie. De même que les salops impunis il y en aura toujours... c'est comme ça. :roll:
Image
Avatar de l’utilisateur
Benjimaru
Fabriquant de poupées
 
Message(s) : 355
Inscription : 02 Nov 2008, 22:30
Localisation : Toulon


Re: "Les écorchés vifs"

Message par fallenRaziel le 08 Mars 2009, 23:07

On est désolé, PL, m'enfin tu ne vas quand même pas te plaindre de pas avoir eu de "gros problèmes" (enfin selon tes dires lol) ?... J'espère pour toi que tu ne connaîtra jamais ce genre de chose (que se soit en référence à moi ou à Kirhel, ou aux autres...^^)
Image
Avatar de l’utilisateur
fallenRaziel
Noyée
 
Message(s) : 599
Inscription : 30 Août 2008, 18:32
Localisation : SolaPiair, the Capitale...


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Jee-yong le 08 Mars 2009, 23:59

Bien sûr que non, voyons. Ce que je veux dire, c'est que je n'ai pas grand chose à écrire ici, étant donné ce que vous avez vécu. Me ramener avec mes propres histoires et dire que tout ceci patati patata me semblerait plutôt gonflé.
Avatar de l’utilisateur
Jee-yong
Homme aux longs bras
 
Message(s) : 569
Inscription : 17 Août 2008, 21:42
Localisation : Errant sans but ni utilité...


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Kirhel le 09 Mars 2009, 03:12

Message supprimé :
Ce message a été supprimé à la demande de son rédacteur.

Le webmaster de ProjectZERO.fr
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Benjimaru le 09 Mars 2009, 09:20

Ouais c'est sur, mais quand on voit les gens décrépir en quelques mois a cause du cancer tu leur souhaite uniquement qu'ils trouve enfin le repos. :? (mon grand père et un de mes oncles)

Après il y a eu un accident de travail idiot mais je garde l'image d'un autre oncle (1 mois avant son décès) au mariage de ma sœur où on avait plus l'esprit festif. Bref effectivement j'essaye de prendre ça avec du recul mais j'avoue que mon empathie me joue des tours. Je déteste voir les gens pleurer en bref.... Voila c'est tout en ce qui me concerne. :|
Image
Avatar de l’utilisateur
Benjimaru
Fabriquant de poupées
 
Message(s) : 355
Inscription : 02 Nov 2008, 22:30
Localisation : Toulon


Re: "Les écorchés vifs"

Message par fallenRaziel le 09 Mars 2009, 10:27

Ce qui me culpabilise le plus c'est que quelque part, la mort de mon père m'a soulagé d'un poids : j'entends par-là que je m'entendais pas du tout avec mon père, il était hyper stressé et autoritaire, et je le voyais pas vieillir (lui non plus d'ailleurs)...
Quelques mois après sa mort, je suis vraiment devenue gothique, j'ai commencé à sortir, à m'amuser, et j'ai eu mon premier mec sérieux... Sa mort m'a libérée en fait, et c'est cette constatation qui me fait honte ; à l'enterrement, j'étais la seule à ne pas pleurer et mes tantes, oncles et cousins m'ont demandé si j'allais bien parce que je pleurais pas (ils pensaient que j'étais trop traumatisée...)
Dans mes rêves, mon père apparaît presque toujours comme un monstre terrifiant, une ombre qui rôde dans la maison, et que je dois fuir, quitte à laisser ma mère et mon frère derrière... Et ce qui est encore plus flippant, c'est que mon frère et moi on fait les mêmes rêves à ce sujet, avec les mêmes détails... comme si on avaient vécu la relation avec notre père de la même façon...
Je suis quasiment sûre que c'est la relation avec mon père qui fait qu'aujourd'hui, je ne recherche pas particulièrement l'affection d'un homme...
Image
Avatar de l’utilisateur
fallenRaziel
Noyée
 
Message(s) : 599
Inscription : 30 Août 2008, 18:32
Localisation : SolaPiair, the Capitale...


Re: "Les écorchés vifs"

Message par Kirhel le 09 Mars 2009, 15:13

Benjimaru a écrit :Ouais c'est sur, mais quand on voit les gens décrépir en quelques mois a cause du cancer tu leur souhaite uniquement qu'ils trouve enfin le repos. :? (mon grand père et un de mes oncles)

Le fait de souhaiter que les gens meurent pour que leur deces abrege leurs souffrances est un paradoxe auquel je souhaite ne jamais etre confronte... Le cancer est certainement l'une des pires gangrenes que l'humanite ait connue.

Benjimaru a écrit :Après il y a eu un accident de travail idiot mais je garde l'image d'un autre oncle (1 mois avant son décès) au mariage de ma sœur où on avait plus l'esprit festif. Bref effectivement j'essaye de prendre ça avec du recul mais j'avoue que mon empathie me joue des tours. Je déteste voir les gens pleurer en bref....

Je comprends mieux tes positions quant a ce topic.

Benjimaru a écrit :Voila c'est tout en ce qui me concerne. :|

Ca marche...

fallenRaziel a écrit :Quelques mois après sa mort, je suis vraiment devenue gothique, j'ai commencé à sortir, à m'amuser, et j'ai eu mon premier mec sérieux... Sa mort m'a libérée en fait, et c'est cette constatation qui me fait honte ; à l'enterrement, j'étais la seule à ne pas pleurer et mes tantes, oncles et cousins m'ont demandé si j'allais bien parce que je pleurais pas (ils pensaient que j'étais trop traumatisée...)

J'ai toujours trouve cela etrange que la mort d'un proche favorise l'entree dans le milieu underground gothique : nombre de gothiques (il y avait aussi parfois des metalleux et des hardos ; c'etait eclectique...(^^)) que j'ai rencontres dans les soirees dont je parlais sur un autre topic, avaient soit perdu un parent, un frere ou une soeur, soit etaient des enfants difficiles qui avaient fui les familles d'accueil... des enfants de la DASS. Pourquoi la mort bouscule-t-elle dans l'univers sombre de la melancolie, des regrets, de la nostalgie...? Mais tu sais, je pense qu'on ne devient pas vraiment gothique : je pencherais plutot pour dire qu'on l'est naturellement.

Et pour revenir au sujet initial, je pense qu'a ta place, la honte ne viendrait pas de moi-meme, mais du regard d'autrui, des proches, des gens qui trouvent ca anormal de ne pas pleurer. Il est clair que cela fait le plus grand bien, mais ce n'est pas une obligation et je n'ai jamais compris pourquoi il etait mieux de fondre en larmes. Je n'ai pas pleure a l'enterrement de l'un de mes oncles en 1994, et mon pere et mes soeurs ne comprenaient pas pourquoi. Je n'en avais simplement pas envie...

fallenRaziel a écrit :Dans mes rêves, mon père apparaît presque toujours comme un monstre terrifiant, une ombre qui rôde dans la maison, et que je dois fuir, quitte à laisser ma mère et mon frère derrière... Et ce qui est encore plus flippant, c'est que mon frère et moi on fait les mêmes rêves à ce sujet, avec les mêmes détails... comme si on avaient vécu la relation avec notre père de la même façon...

Outre le fait que ton frere et toi sembliez avoir vecu la relation avec votre pere de la meme maniere, il n'empeche que vous devez vraiment etre tres proches pour en arriver a faire les memes reves. Je pense a une aptitude de perception extra-sensorielle (P.E.S.) entre vous deux quand je dis ca...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kirhel
Charpentier
 
Message(s) : 195
Inscription : 18 Fév 2009, 12:16
Localisation : Mulhouse


PrécédentSuivant

Retour vers Blabla

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité



cron